CORONAVIRUS – Point de situation du Jeudi 30 avril

Présentation des cartes par le ministre Olivier Veran

⚠️Les cartes ne changent rien au confinement qui reste important.
‼️Quelques précautions d’usage :
📆- les données sont à date de ce soir. Elles concernent la situation dans notre pays au 30 avril. Ce n’est en aucun cas la projection de notre pays au 11 mai.
👉région Grand-Est : Haut-Rhin et Bas-Rhin sont en vert ↪️Activité épidémique Covid maitrisée.
👉 les départements sont catégorisés selon le niveau de circulation du virus, les capacités hospitalières et la capacités de tests.
👉 les zones orange ont vocation à basculer, en vert ou en rouge d’ici au 11 mai.
👉ces cartes sont des indicateurs qui guident nos décisions
👉11 mai : présentation du nombre de tests réalisés par territoire

Point de situation par le Pr. Jérôme Salomon
🌐 Situation internationale
📍185 pays, + de 3,2 millions de personnes touchées dans le monde
📍USA officiellement les plus touchés : +1 million de cas ; 61.123 décès
📍Europe : + de 1,2 millions cas ; + de 132.000 décès

🇫🇷 Situation en France

📍Dans +1360 établissements de santé (publics et privés) :
↪️ 26.283 personnes hospitalisées pour une infection COVID (+1.048 en 24h) avec un solde négatif de -551 malades.
↪️ 4.019 cas en réanimation
↪️ 7.166 patients sont hospitalisés en réanimation
Le solde reste négatif : 188 patients en moins

📍Surveillance syndromique en population
↪️ 295 interventions de SOS Médecins (6% de l’activité)
↪️ 1.296 passages aux urgences (6% de l’activité), 32% d’hospitalisation dont 4% en réanimation

📍Tests en laboratoires
↪️ Taux de positivité stable à 18%

🗣 « 4 régions (Ile de France (40%), Grand Est (13%), Auvergne Rhône Alpes (9%), Hauts de France(9%) regroupent à elles seules 71% des cas hospitalisés. »

✅ Près de 50.000 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 15.244 décès
➡️ en ESMS : 9.132 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 24.376 décès au global à déplorer depuis le 1/03

📍Evolution de la mortalité toute cause confondue
↪️ A l’échelle nationale : en excès par rapport à l’attendu depuis la semaine 11 avec un niveau exceptionnel lors des semaines 14 et 15 avec 11 régions en excès et 45 départements
↪️ A l’échelon régional : en semaine 17 (du 20 au 26 avril), l’excès de mortalité émerge dans 7 régions Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-France-Comté, Hauts-de-France, Centre-Val-de-Loire et Normandie.
↪️ A l’échelon départemental : en semaines 16, 32 départements présentaient un excès de mortalité, dont 3 avec un niveau exceptionnel (Hauts-de-Seine, Seine-St-Denis et Val d’Oise). En semaine 17, l’excès de mortalité émerge dans 6 départements, majoritairement en Ile de France et en Centre-Val-de-Loire.

➡️129.581 cas confirmés au Covid 19, d’après Santé Publique France

CORONAVIRUS – Point de situation du Mercredi 29 avril

🌐 Situation internationale

📍USA officiellement les plus touchés : +1 million de cas ; 58 471 décès
📍Europe : 1 266 000 cas ; 126 000 décès

🇫🇷 Situation en France

📍Dans +1300 établissements de santé (publics et privés) :
↪️ 26 834 personnes hospitalisées pour une infection COVID (+1 070 en 24h) avec un solde négatif de -610 malades.
↪️ 4 207 cas en réanimation (+ 110 en 24h)
↪️ 7 303 patients sont hospitalisés en réanimation (144% de taux d’occupation par rapport à la capacité initiale qui est de 5 065 lits
↪️ Dans les Outre-Mer, on relève 93 hospitalisations dont 24 patients en réanimation.

⚠️Le solde est toujours en baisse (19e jour) avec -180 patients.

📍Surveillance syndromique en population
↪️ 251 interventions de SOS Médecins (5% de l’activité)
↪️ 1 316 passages aux urgences (6% de l’activité)

📍Tests en laboratoires
↪️ Taux de positivité stable à 18%

🗣 « 4 régions (Ile de France, Grand Est, Auvergne Rhône Alpes, Hauts de France) regroupent à elles seules 72% des cas hospitalisés. »

✅ 48 200 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 15 053 décès
➡️ en ESMS : 9 034 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 24 087 décès au global à déplorer depuis le 1/03

📍Evolution de la mortalité toute cause confondue
↪️ A l’échelle nationale : en excès par rapport à l’attendu depuis la semaine 11 avec un niveau exceptionnel lors des semaines 14 et 15 avec 11 régions en excès et 45 départements
↪️ A l’échelon régional : en semaine 17 (du 20 au 26 avril), l’excès de mortalité émerge dans la région Ile-de-France.
↪️ A l’échelon départemental : en semaines 16, 32 départements présentaient un excès de mortalité, dont 3 avec un niveau exceptionnel (Hauts-de-Seine, Seine-St-Denis et Val d’Oise). En semaine 17, l’excès de mortalité émerge dans 6 départements, majoritairement en Ile de France et en Centre-Val-de-Loire.

🗣 »Il est indispensable que nous poursuivions tous nos efforts pour réduire le nombre quotidien de nouveaux cas en respectant le confinement, tous les gestes barrières, la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction drastique du nombre de nos contacts. »

CORONAVIRUS – Point de situation du Mardi 28 avril

🇫🇷 Situation en France

🚨 129 859 cas seraient confirmés par PCR selon les estimations de Santé Publique France

📍Dans +1300 établissements de santé (publics et privés) :
➡️ 27 484 personnes hospitalisées pour une infection COVID
⚠️Le solde est toujours en baisse.

↪️ 4 387 cas en réanimation
👉 Le solde est négatif pour le 18ème jour consécutif, de 221 patients en moins.
👉 Aujourd’hui, il y a globalement 7 389 personnes dans les services de réanimation (Covid + non Covid)
👉 Il faut souligner le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues, supérieur de 50% aux capacités initiales de réanimation en France.

↪️ Dans les Outre-Mer, on relève 96 hospitalisations dont 25 patients en réanimation.

✅ 46 886 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 14 810 décès depuis le 1er mars
➡️ en ESMS : 8 850 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 23 660 décès au global à déplorer depuis le 1/03

📍Evolution de la mortalité toute cause confondue
↪️ A l’échelon national, l’excès de décès par rapport à la mortalité attendue poursuit sa hausse sur la
semaine 16 (du 12 au 19 avril) et atteint +30,3%.
↪️A l’échelon régional, en semaine 16, l’excès est déjà observé dans 7 régions : Ile-de-France, Grand-Est,
Auvergne-Rhône-Alpes, Bourogne-Franche-Comté, Hauts-de-France, Centre Val de Loire et Normandie.
↪️ A l’échelon départemental, en semaines 16, 32 départements présentent un excès de mortalité dont 2
avec un niveau exceptionnel (Seine-St-Denis et Val d’Oise). En semaine 17, l’excès de mortalité émerge
dans 2 départements (Val d’Oise et Eure-et-Loir).

🗣 »La mortalité a marqué un pic en semaine 14 et une légère baisse est enregistrée en semaine 15. L’excès de
mortalité reste très marqué dans l’Est de la France et à un niveau exceptionnel en Ile de France. Il concerne
majoritairement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Pour réussir tous ensemble à freiner efficacement l’épidémie, respectons encore davantage tous les gestes
barrières, le confinement en place, la distanciation physique d’un mètre et réduisons drastiquement le
nombre de nos contacts. »

CORONAVIRUS – Point de situation du Lundi 27 avril

🇫🇷 Situation en France

🚨 128 339 cas seraient confirmés par PCR selon les estimations de Santé Publique France

📍Dans +1300 établissements de santé (publics et privés) :
➡️ 28 055 personnes hospitalisées pour une infection COVID
⚠️Le solde est toujours en baisse (162 personnes hospitalisées en moins par rapport à hier).

↪️ 4 608 cas en réanimation
👉 Le solde est négatif pour le 17ème jour consécutif, de 74 patients en moins.
👉 Aujourd’hui, il y a globalement 7 527 personnes dans les services de réanimation (Covid + non Covid)
👉 Il faut souligner le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues, supérieur de 50% aux capacités initiales de réanimation en France.

↪️ Dans les Outre – Mer, on relève 98 hospitalisations dont 26 patients en réanimation.

✅ 45 513 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 14 497 décès depuis le 1er mars
➡️ en ESMS : 8 796 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 23 293 décès au global à déplorer depuis le 1/03

🔷 Depuis le début de l’épidémie :
📍 88 712 personnes hospitalisées
📍dont +15 000 en réanimation

🗣 »Aujourd’hui, nous avons pris connaissance de résultats encourageants concernant la recherche clinique. Plusieurs essais en cours au niveau français et international évaluent l’intérêt de produits visant à limiter la réponse anormale du système immunitaire (« orage cytokinique », en cause dans l’aggravation de l’état clinique de certains patients). On observe parfois la libération dans l’organisme de molécules qui favorisent l’inflammation appelées « interleukines ». Afin d’en bloquer l’action, des médicaments régulateurs dits « immuno-modulateurs » ont été proposés.

L’essai CORIMUNO, promu par l’AP-HP a évalué leur intérêt chez des patients hospitalisés atteints de forme modérée à sévère (hors réanimation). Cet essai a reçu un financement du Programme Hospitalier de Recherche Clinique du Ministère des Solidarités et de la Santé, de la Fondation pour la Recherche Médicale, et de la Fondation AP-HP pour la recherche. Il fait partie du réseau REACTing de l’INSERM.

Il a été constaté que les patients traités par TOCILIZUMAB présenteraient moins de besoin d’assistance de ventilation et auraient un taux de décès plus bas au cours des 14 jours de suivi. Il s’agit du premier médicament testé pour lequel un effet significatif est observé dans le cadre d’un essai clinique. Ces premiers résultats encourageants doivent encore faire l’objet d’une publication après avis d’un comité de lecture. D’autres essais en cours sont nécessaires pour confirmer l’intérêt de ce traitement. Il est important de poursuivre la recherche sur d’autres molécules. 2 000 personnes sont aujourd’hui incluses dans des essais cliniques en France. Nous allons progressivement en connaître les résultats. »

CORONAVIRUS – Point de situation du Samedi 25 avril 2020

🇫🇷 Situation en France

🚨 124 114 cas seraient confirmés par PCR selon les estimations de Santé Public France

📍Dans +1300 établissements de santé (publics et privés) :
➡️ 28 222 personnes hospitalisées pour une infection COVID
↪️ 999 nouvelles admissions enregistrées en 24h
⚠️Le solde est toujours en baisse (436 personnes hospitalisées en moins par rapport à hier).

🗣 « De grandes inégalités existent entre les régions et 4 régions (Ile de France, Auvergne Rhône Alpes, Grand Est et Haut de France) concentrent près de 75% des patients. »

↪️ 4 725 cas en réanimation
👉 124 entrées au cours des dernières 24 heures. C’est beaucoup mais le solde est négatif pour le 15ème jour consécutif, de 145 patients en moins.
👉 Aujourd’hui, il y a globalement 7 525 personnes dans les services de réanimation (Covid + non Covid)
👉 Il faut souligner le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues, supérieur de 50% aux capacités initiales de réanimation en France.

🗣 »L’augmentation observée du nombre de patients en réanimation, hors COVID, démontre la nécessité du suivi et du traitement des patients atteints de maladies chroniques ainsi que de la prise en charge en urgence des pathologies aiguës graves. Si les suivis sont interrompus longtemps, les décompensations de maladies chroniques sont d’autant plus graves. Nous avons mis en place plusieurs moyens de consultations avec notamment la téléconsultation qui est un succès. Les personnes malades sont vivement encouragées à contacter leur médecin ou le service où elles sont suivies. »

↪️ Dans les Outre – Mer, on relève 90 hospitalisations dont 25 patients en réanimation.

✅ +44 500 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 14 050 décès depuis le 1er mars
➡️ en ESMS : 8 564 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 22 614 (+369 en 25h) décès au global à déplorer depuis le 1/03

🔷 Depuis le début de l’épidémie :

📍 87 524 personnes hospitalisées
📍dont +15 000 en réanimation,
📍+44 500 rentrées à domicile après hospitalisation,
📍sans compter les dizaines de milliers de personnes guéries en ville.

🗣 « Nous devons poursuivre tous ensemble ce confinement avec un objectif simple : le plus faible nombre de malades et le faible niveau de circulation virale le 11 mai. »

CORONAVIRUS – Point de situation du Professeur Salomon- Mercredi 22 avril 2020

🌐 Situation internationale

📍185 pays avec +2,4 millions de cas | +650.000 guéris
📍Les plus touchés : USA avec +826.000 cas ; total Europe : +1 million de cas | Espagne : 208.400 ; Italie : +184.000 ; Royaume-Uni : 134.000
📍Décès : 179.250 | Total Europe : +107.000 |USA : +45.000, Italie : +24.650, Royaume-Uni : +18.150 ; Espagne : 21.400

🇫🇷 Situation en France

📍Dans +1311 établissements de santé (publics et privés) :
↪️29.741 personnes actuellement hospitalisées ; 1.619 nouvelles admissions enregistrées en 24h
⚠️Le solde est toujours en baisse (365 personnes hospitalisées en moins par rapport à hier).

↪️ 5.218 cas en réanimation
👉 Au cours des dernières 24 heures, 183 nouveaux cas admis en réanimation.
C’est beaucoup mais le solde est négatif pour le 14ème jour consécutif, de 215 patients en moins.

✅ +40.657 personnes sorties guéries de l’hopital depuis le début de l’épidémie.

🗣 « Cette épidémie est massive, près de 85.000 personnes ont été hospitalisées pour une infection depuis le début de l’épidémie. La circulation du virus reste à un niveau élevé (1.600 nouveaux admis en milieu hospitalier), vous le constatez avec le nombre d’admission à l’hôpital et le nombre d’admission en réanimation, nous devons donc rester prudents. »

📍Surveillance syndromique en population
↪️ passage aux urgences : 1 448 (7% de l’activité) pour 35% d’hospitalisation et 3% en réanimation
↪️ SOS médecin : 365 interventions (7% de l’activité)
↪️ laboratoires :(21% de positivité : 37% à l’hopital, 18% en ville)

📍Situation en ESMS
↪️+ de 25 000 cas confirmés dans plus de 6 000 établissements depuis le 1er mars

🔷 Mortalité depuis le 1er mars

📍Décès COVID (Hôpital et ESMS) :
➡️ à l’hôpital : 13.236 décès depuis le 1er mars ; 82% chez les +70 ans, 32 en Outre-Mer
➡️ en ESMS : 8.104 décès (majoritairement en EHPAD).

⚠️ 21.340 décès au global à déplorer depuis le 1/03

📍Evolution de la mortalité toute cause confondue
↪️ au niveau national : supérieure à la mortalité attendue depuis la semaine 12 (+17%), 36% la semaine 13, 61% d’excès en semaine 14, 48% en semaine 15 (du 6 au 12 avril). L’excès apparait déjà pour la semaine 16, il est déjà de 10%
↪️ au niveau régional : pour la semaine 16 excès dans quatre régions = Ile de France (niveau d’excès exceptionnel), Bourgogne Franche Comté, Grand-Est et Auvergne-Rhone-Alpes
↪️ au niveau départemental : pour la semaine 16 dans 21 départements (d’Ile-de-France, du Grand-Est, desHauts-de-France, de Bourgogne-Franche Comté et d’Auvergne-Rhone-Alpes). L’excès touche majoritairement les +65ans.

📍Certificats de décès électroniques
↪️ 7 715 certificats contiennent la mention d’infection COVID dans les causes médicales de décès.
↪️C’est 29% de l’ensemble des certificats electroniques analysés

👉119.151 cas seraient confirmés par PCR selon les estimations de Santé Public France

🔷 Autres sujets d’actualité :

📍 Concernant le potentiel effet protecteur de la nicotine
👉 Hypothèse devant le faible nombre de fumeurs parmi les malades atteints de Covid 19.
👉 Etre prudent dans ce type d’études observationnelles.
👉 Piste actuellement étudiée : la nicotine entrainerait une compétition avec ce virus pour se fixer sur un récepteur et diminuerait la durée d’installation du virus.

🗣 »Tout ceci n’est qu’une hypothèse et doit faire l’objet d’études poussées. Des protocoles ont été proposés et vont être analysés.
Il ne faut pas oublier les effets néfastes de la nicotine. Il ne s’agit que d’une hypothèse scientifique mais absolument pas d’une donnée avérée. Ne pas confondre piste de recherche et fait établi.
Nous déconseillons fortement à la population la cigarette. Le tabac est le tueur numéro 1 en France, c’est 75.000 décès par an. La lutte contre le tabagisme est une priorité absolue de santé publique. »