CORONAVIRUS – Conférence de presse d’Edouard Philippe et Olivier Véran, samedi 28 mars, 17h50

🔹️️️️️️Déclaration du Premier ministre
Crise sanitaire sans précédent depuis un siècle.
Près de la moitié de l’humanité est confinée.
Le combat ne fait que commencer.
🗣 »Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles que les 15 derniers jours. »

🔹️️️️️️Pr Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine
Le virus est dangereux :

  • Très contagieux : une personne infectée peut en contaminer entre 2 et 3 autres. (Environ 15% des personnes asymptomatiques entrainent des complications).
  • Le virus frappe les personnes agées et les plus fragiles.
  • Mais n’épargne pas les plus jeunes.
    Les passages en réanimation ne sont pas proposés aux personnes très âgées : lorsque l’on est agé, il y a un risque très important de ne pas sortir de réanimation.
    Il y a donc beaucoup de choses que l’on ne sait pas.
    🗣 »Le virus est-il présent dans l’environnement ? Est-ce qu’il persiste longtemps dans l’air, dans les surfaces inertes ? On ne sait pas. On sait que l’on peut trouver du virus, mais on ne sait pas si ce virus est infectant. »

🔹️️️️️️Professeur Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé
Dispositif national de surveillance de l’épidémie, basé sur 3 sources :
1️⃣Le nombre de cas de tests positifs
2️⃣ Le suivi hospitalier quotidien des formes sévères de la maladie (plus de 600 hopitaux signalent tous les jours les nouvelles admissions)
3️⃣ Le recours aux soins en ville (surveillance syndromique de la population)

📍Sur la surveillance de la mortalité

  • Mortalité recensée dans les hôpitaux
  • Au cours du week-end : surveillance de la mortalité dans les EHPAD (chiffres disponibles semaine prochaine)
  • La surmortalité enregistrée par l’INSEE

👉Tableau de bord disponible sur le site du Gouvernement. Toutes les données de Santé Publique France sont disponibles.

🔹️️️️️️Premier ministre, sur la stratégie
81 à 85% des cas sont bénins. 15% peuvent êtres des cas sévères.
France : 5.000 lits en réanimation avant l’épidémie.
2 idées :
1/ Augmenter notre capacité d’accueil dans les services de réanimation
2/ Aplanir la courbe : faire en sorte qu’il y ait moins de cas sévères

🗣 »Cette stratégie est parfaitement justifiée au niveau national, mais doit être mise en oeuvre au niveau régional. »

🔹️️️️️️Pr Arnaud Fontanet, Directeur du Département Santé Global à l’institut Pasteur
👉Pour limiter le nombre de patients en réanimation, la stratégie de confinement a été mise en place.
Application des mesures barrières : se laver les mains, utiliser un mouchoir à usage unique…) et mesures de distanciation sociale (télétravail, fermeture des écoles…)
👉Cette association (mesures barriètes/distanciation sociale) va diminuer nos contacts.
En moyenne, en absence de mesure de contrôle, chaque malade va infecter 3 personnes. Obj : limiter les contacts.
Pour pouvoir estimer l’impact des mesures de confinement, il va falloir attendre un peu. Les premiers impacts seront connus en fin de semaine prochaine.

🔹️️️️️️Premier ministre
🗣 »Au moment où nous avons pris les mesures de confinement, il y avait moins de 8.000 cas sur le territoire national et moins de 200 morts de la maladie.
Je ne laisserai personne dire qu’il y a eu du retard sur les mesures de confinement ».

👉Le confinement sera prolongé au moins jusqu’au 15 avril. Nous ferons un nouveau bilan la semaine prochaine.

CORONAVIRUS – Point presse du Directeur général de la Santé. 24 mars 2020

 

📍Situation internationale
Plus de 400 000 cas déclarés dans le monde.
Épidémie quasi éteinte en Chine : 82 000 cas.
169 pays touchés, l’Europe est l’épicentre de la pandémie avec plus de 10 700 décès (sur 18 000 au total).

🇫🇷 En France
22 300 cas confirmés
10 176 patients hospitalisés en France. 3 281 sortis guéris des hôpitaux.
2 516 cas graves en réanimation, dont un tiers de moins de 60 ans.

❗️Capacité de 9 000 tests par jour. À la demande du ministre de la Santé, il y aura 10 000 tests supplémentaires par jour en fin de semaine, et 10 000 de plus à partir de la semaine prochaine.

🗣 « Nous sommes face à une épidémie de Covid-19 inédite, sévère et rapide. L’ensemble du système de santé est totalement mobilisé avec un Plan blanc généralisé, avec une déprogrammation de tous les actes non urgents »

📍La surveillance de la mortalité a été renforcée: à l’hôpital, dans les EHPAD et recensée par l’état civil en ville.
Elle apparaît, pour la première fois, en hausse par rapport à ce qu’on observe en mars, notamment dans le Grand-Est (Haut-Rhin, Vosges, Moselle, Oise).
📍8 régions les plus touchées : Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA, Haut-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine.
📍1 100 décès en milieu hospitalier, dont 85% pour des personnes de plus de 70 ans.

Pour sauver des vies, restez chez vous.

🗣 « Les consignes de confinement sont extrêmement claires : restez chez vous pour éviter d’autres décès, d’autres cas graves. »

Mesures de confinement précisées hier : sorties limitées, fermeture des marchés ouverts où la distance d’un mètre ne peut être assurée, sorties médicales.

📍Sur le nombre de lits de réanimation

➡️Mobiliser fortement l’ensemble des établissements de santé publics et privés pour augmenter les capacités en lits de lits réanimation.

Au total, nous sommes passés de 5 000 lits à 8 000 lits de réanimation en quelques jours.

Notre stratégie consiste à transférer les patients des zones les plus touchées vers les zones avec des capacités disponibles.

En complément des trois opérations militaires, un TGV médicalisé sera affrété par la SNCF à partir de demain. Il fera son premier transport de patients jeudi matin depuis Strasbourg vers les pays de la Loire. Transfert de 20 patients en réanimation dans le Grand-Est vers les CHU d’Angers, de Nantes, le Centre hospitalier du Mans.

✅ Sur les traitements et essais en cours

Progression de la recherche : stratégies thérapeutiques expérimentales, molécules testées nombreuses (antiviraux) et l’hydroxychloroquine (à ne pas utiliser en l’absence de recommandations).

🗣 « De nombreuses pistes de traitement sont actuellement encouragées et on attend prochainement des données solides permettant de démontrer, ou non, l’efficacité et l’innocuité de ces traitements ».

Stratégie en matière de traitement : adapter rapidement nos décisions en fonction de l’évolution des connaissances et des recommandations internationales pour mieux protéger les Français.

✅ Des sites internet ont vu le jour, évalués par les services d’information du ministère.

L’Institut Pasteur et l’AP-HP ont élaboré un algorithme à retrouver sur le site : maladiecoronavirus.fr

✅ Dans un but de santé publique, il faut poursuivre la vaccination obligatoire des nourrissons pour éviter une morbidité bien plus sévère.

✅ Mobilisation du Gouvernement pour assurer les droits sexuels et reproductifs des femmes, en particulier pour l’accès à la pilule contraceptive et à l’IVG.

✅ Déploiement d’un dispositif national grand public de soutien psychologique. Le numéro vert : 0800 130 000.

COMMUNIQUE DE PRESSE – Suppression des dispositions relatives aux Chambres d’Agriculture dans le projet de loi de finances 2020 -21 octobre 2019

 

Communiqué de Presse Chambre d'Agriculture 21.10.2019