Rencontre du Président de la République avec les partenaires sociaux

Mercredi 24 juin au Palais de l’Elysée le Président de la République a invité les partenaires sociaux afin de poursuivre le dialogue engagé pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire.

🔹Lors de leurs derniers échanges, le 4 juin 2020, quatre thèmes prioritaires ont été fixés dans le cadre d’une nouvelle donne sociale :
▪️L’emploi
▪️L’insertion des jeunes
▪️La formation et la développement des compétences des salariés (le volet compétence du plan de relance)
▪️L’adaptation de l’assurance-chômage

Cette réunion marque l’aboutissement de la concertation menée par la ministre du travail pour préserver l’emploi. L’objectif est de mettre en place des solutions alternatives pour inciter les entreprises en sous activité à conserver leurs salariés plutôt que de supprimer des emplois.

🔹La France innove en créant un dispositif d’activité partielle de longue durée, parmi les plus protecteur au monde pour sauver des emplois. Dès le 1er juillet, il entrera en vigueur et sera accessible par accord de branche ou d’entreprise pour favoriser le maintien de l’emploi Voir détails ci-après. C’est un choix de confiance dans le dialogue social au plus près du terrain pour que syndicats et directions trouvent les meilleurs accords pour l’emploi.

✅ L’Etat financera 85% de l’allocation versée aux salariés (avec un plancher et un plafond) et jusqu’à 80% des dépenses de formation pour inciter l’entreprise à former les salariés pendant les heures chômées. C’est un dispositif durable, permettant de soutenir les emplois de 6 mois à 2 ans.

✅ L’activité partielle actuelle sera maintenue parallèlement jusqu’au 1er octobre et sera remplacée ensuite par un nouveau dispositif plus incitatif que ce qu’il était avant la crise sanitaire. Là aussi, l’Etat soutiendra la formation des salariés.

➡️ La France poursuit donc sa stratégie de soutien massif à l’emploi afin que la crise ne se traduise pas cette fois ci prioritairement par des suppressions d’emploi. L’engagement de l’Etat est total et de très haut niveau pour préserver l’emploi et soutenir le revenu des salariés.

🔹Cette démarche commune entre l’Etat et les partenaires sociaux va se poursuivre et il a été convenu que les concertations se poursuivront dès la semaine prochaine sur l’emploi des jeunes pour aboutir en juillet et proposer des mesures opérationnelles dès septembre

🔹En ce qui concerne les travailleurs détachés, la ministre du Travail réunira les partenaires sociaux la semaine prochaine pour mieux réguler le travail détaché et lutter plus efficacement contre la fraude.

CORONAVIRUS – Interview du Président de la République, mardi 5 Mai 2020

 

➡️ Tout sera-t-il prêt pour le 11 mai ?
👉 A partir du 11 mai, permettre retour progressif et concerté : rester à la maison c’est traumatisant, il y a des décrocheurs et les inégalités sociales se sont creusées durant cette période.
👏 Travail formidable des enseignants : pour apporter aux enfants une offre éducative à distance, les enseignants se sont mobilisés et ont beaucoup travaillé.

➡️ A partir de combien d’enfants présents c’est une réussite ?
👉 Ce n’est pas le nombre qui compte : le 11 c’est une pré-rentrée ; puis accueil des enfants. Les directeurs d’école et les maires organisent les choses : combien d’enseignants peuvent revenir, lettres aux familles, mise en place de priorité (famille monoparentale, décrocheurs…) pour rouvrir en classes réduites. Collectivement, au plus près du terrain, les choses s’organisent.
🗣 « Mon objectif c’est que tous les enfants qui ont besoin de revenir à l’école, puissent trouver une école ouverte avec un temps aménagé. Je veux plutôt une bonne rentrée qu’une rentrée en nombre. »

➡️ Maires qui ne peuvent pas rouvrir ? Contrainte ?
👉 Ce n’est pas la philosophie. Leur laisser le temps et la souplesse selon des règles qui leur permettent de bien faire et selon une position commune concertée avec familles et enseignants.

➡️ Enseignants qui ne souhaitent pas reprendre la classe ?
👏 Remerciements pour le travail accompli : ils ont inventé une nouvelle façon d’enseigner ; et les milliers qui sont venus en présentiel ont été courageux.
👉 On ne mettra jamais les enseignants en situation de danger : la reprise doit s’organiser dans les meilleures conditions pour assurer leur sécurité. On ne demandera jamais à un enseignant de venir travailler si les conditions ne sont pas remplies.
👉 Il y aura une autre organisation : classes plus petites, 4 temps différents dans la journées (classes réduites, études dirigées, vie pédagogique non scolaire grâce aux 2S2C, école à distance).
🔴 Cette reprise s’organisera dans le dialogue, et il y a un temps pendant lequel il faut vivre avec le virus : continuer à maîtriser l’épidémie tout en reprenant la vie d’un pays libre.

➡️ Reprise progressive = impact sur la reprise économique ?
👉 Pour les 3 semaines à venir ce n’est pas un retour à la vie normale.
👉 Réouverture des commerces et des entreprises mais contraintes vont s’imposer et réduire l’activité, ou limiter les réouvertures. Compréhension des employeurs dans les cas où les écoles ne sont pas ouvertes, ou dans les cas où l’emploi du temps de l’enfant l’impose.

🚨 Au bout de 3 semaines on décidera si on doit renouveler certaines phases, refermer ou rouvrir un peu plus.

➡️ Quelles restrictions pour les départements en zone rouge ?
👉 Le PM et le gouvernement y reviendront en détail. Ce critère rouge et vert est important parce qu’il permet de suivre la capacité de réponse hospitalière.
‼️Conseil de défense : jeudi 7 mai 2020 ‼️
👉 Pas d’avoir de relâchement dans les zones vertes, notamment pour nos aînés.
🗣 « Il ne faut pas tirer de conséquences au-delà du raisonnable entre rouge et vert. »

➡️ La règle des 100km sera une obligation ?
👉 Il faut du pragmatisme. Il s’agit d’éviter le brassage des populations entre des zones très infectées et d’autres moins touchées. On pourra toujours aller voir ses proches dans des conditions qui seront données.
🗣 « Ce qu’on a réussi avec le confinement est inédit, ce qu’on va réussir avec le déconfinement sera tout aussi inédit. »
⚠️ Il faut donc éviter le brassage et avoir du bon sens.

 

➡️ Les vacances d’été ?

👉 La bataille contre le virus n’est pas gagnée. On va limiter les grands déplacements internationaux, mais mon souhait est d’aider au maximum que chacun puisse avoir une vie familiale et se reposer. On réévaluera début juin.
👉 Dispositif « Nation apprenante » : aider les familles pour avoir des temps de repos, des temps de loisirs ensemble.
🗣 L’été sera un moment où l’invention et la créativité doivent être au rendez-vous d’un été un peu particulier à cause du virus »

 CORONAVIRUS – COVID 19 – Allocution du Président de la République, lundi 13 avril 2020

🔹 Situation difficile
➡️ Prise en compte de la difficulté du confinement en fonction des situations dans laquelle il est vécu : nous mesurons tous la solitude et la tristesse de nos ainées.
➡️ Situation s’améliore : chaque jour nous avons progressé.
💪 Les forces de la santé en première ligne ont tenu et ont donné toute leur énergie pour soigner. Ces semaines resteront l’honneur de nos soignants.
👍 En seconde ligne, les forces vives qui permettent au pays de continuer à tourner, aidés par les français qui se sont engagés.
🙏En troisième ligne, le respect des règles a permis que l’épidémie commence à marquer le pas.
👏 Les résultats sont là : les entrées en réanimation diminuent, l’espoir renaît.

🔹 Étions nous préparés ?
➡️Défaut de préparation mais forte capacité du pays à s’adapter. Failles et insuffisances : manque de matériel, pas pu distribuer aux soignants,
✅ Mobilisation : les commandes passées + entreprises et travailleurs 🇫🇷ont répondu et mis en place lignes de production (multiplié par 5 la capacité de production en masques et 10 000 respirateurs 🇫🇷)

➡️ Lenteur, procédures inutiles, faiblesses logistiques : mais ces dernières semaines doublement des lits en réa, coopération entre tous les acteurs ; solidarité 🇪🇺 ; enseignement à distance, chaine de solidarité locales, rapatriement des ressortissants…

🗣 »Très souvent, ce qui semblait impossible de puis des années, nous avons su le faire en quelques jours. Nous avons innové, osé, agi. Au plus près du terrain, beaucoup de solutions ont été trouvées. Nous devrons nous en souvenir, car ce sont autant de forces pour le futur. »

🔹 Début du déconfinement le 11 mai
➡️ L’espoir renait mais rien n’est acquis : partout le système est sous-tension et l’épidémie n’est pas encore maitrisée. Nous devons poursuivre nos efforts et appliquer les règles.

➡️ Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons de respecter les règles et que la propagation du virus a continué à ralentir.

❌ Règles pendant 4 semaines à venir : identiques, ces règles doivent être les mêmes partout sur le territoire, ne pas rajouter interdits dans la journée. Pour la vie quotidienne, il faut continuer à appliquer les gestes barrières : distanciation et lavage de mains.
⚠️ Poursuite des soins : il n’y a pas que le virus qui tue, l’extrême solitude et le renoncement aux soins peuvent être aussi dangereux.
✔️ Hôpitaux et maisons de retraite doivent pouvoir organiser la visite aux malades en fin de vie

➡️ Mesures de soutiens et poursuite d’activité : quand la sécurité est possible il faut pouvoir poursuivre l’activité, sinon chômage partiel et financement des entreprises prolongés et renforcées (8M de salariés sont concernés aujourd’hui par CP)
➡️ Fonds de solidarité et aides : tous mobilisés
– demande au gouvernement ↗️ fortement les aides, simplifier,
– demande aux banques de décaler les échéances massivement,
– les assurances doivent être au RDV de la mobilisation.
✅ Il y a un travail à poursuivre pour vous consolider économiquement pendant cette période.

➡️ Plan spécifique pour les secteurs durablement affectés (tourisme, culture, restauration, hotellerie…) : annulation de charges et aides spécifiques.

➡️ Pour les plus fragiles et les plus démunis : verser sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec enfants et aux étudiants

🔴 Décisions sur les nouveaux moyens financiers en Conseil des ministres mercredi

🔹 Le 11 mai sera le début d’une nouvelle étape.
➡️ Les règles pourront être adaptées en fonction des résultats : réouverture progressive des crèches, écoles, collèges et lycées. C’est une priorité parce que situation actuelle creuse les inégalités.
🗣 « Dans cette période, les inégalités de logement, entre familles, sont encore plus marquées. C’est pourquoi nos enfants doivent pouvoir retrouver le chemin des classes. »
➡️ Pour les étudiants de l’enseignement supérieur : les cours ne reprendront pas physiquement jusqu’à l’été.

➡️ Redémarrer l’activité : ✔️les réouvertures seront préparées en concertation avec les partenaires sociaux pour établir des règles de protection.
❌ lieux rassemblant du public : fermés. Les grands festivals et événements au public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu’à mi-juillet.
❌ Les personnes vulnérables : confinés dans un premier temps.

🔴 La situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, pour adapter les choses et donner de la visibilité.

🔹Organisation sanitaire au 11 mai
➡️ utilisation la plus large possible des tests (priorité aux ainés, soignants et fragiles) ; utilisation de tous les moyens disponibles pour faire des tests ; tester toute personne présentant des symptômes.
❌ Personne positives seront mises en 40taine, prises en charge et suivies.
❌ Fermeture des frontières non UE jusqu’à nouvel ordre.

➡️ Innovation en cours avec les partenaires européens : développement d’une application numérique dédiée sur la base du volontariat et de l’anonymat pour déterminer les personnes contacts. Demande débat au Parlement et éclaircissements par les autorités compétentes pour veiller qu’il n’y ait aucun affaiblissement de la démocratie.
➡️ Protection de la population : gestes barrières, distribution de masques grands publics donc l’usage pourra devenir systématique dans certains cas

🔴 D’ici 15 jours : présentation du plan post 11 mai avec des points réguliers pour adapter les mesures.

🔹A quand le retour à la normale ?
🗣 « Nous n’avons pas de réponse définitive à cela. Aujourd’hui d’après les premières données collectées par les tests sérologiques, une très faible minorité de français ont contracté le COVID 19, nous sommes donc loin d’un immunité collective. »

➡️ Vaccins : première voie pour sortir de l’épidémie, solution la plus sûre mais plusieurs mois à mettre en oeuvre = investissements dans la recherche
➡️ Traitement : toutes les options sont explorées « notre pays est celui qui a engagé le plus d’essais en Europe ». Aucune piste négligée.

🗣 « Je partage avec vous ce que nous savons et ce que nous ne savons pas. Avec humilité et avec lucidité, il nous faut aujourd’hui décider et agir en tenant compte des incertitudes. Ce que je sais c’est que notre nation se tient debout, solidaire, dans un but commun. »

🔹 Préparer la suite avec le gouvernement, le Parlement et les élus locaux
➡️ UE et international : + d’ambition et d’audace vers une refondation euro + aide aux voisins d’Afrique (lutte contre le virus + annulation de la dette)
🗣 « Si notre monde, sans doute se fragmentera, il est de notre responsabilité de bâtir dès aujourd’hui des solidarités et des coopérations nouvelles »

➡️ En France : garder indépendance financière, rebâtir indépendance agricole et industrielle et technologique ; plus d’autonomie stratégique pour l’Europe.
✅ Plan massif pour la santé, recherche, aînés… se rappeler aussi que le pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que l’économie reconnaît et rémunère mal.
⚠️ « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que l’utilité commune. Nous devons aujourd’hui reprendre le flambeau et redonner toute sa force à ce principe. »

🗣 « Sachons dans ce moment sortir des sentiers battus, des idéologies, et nous réinventer. Moi, le premier. »

Allocution du Président de la République – 16 mars 2020

🎙Allocution du Président de la République🎙

➡️ Concernant les élections municipales, salutations républicaines aux 30 000 équipes municipales élues le 15 mars, mais report du second tour avec un consensus républicain unanime de la part de l’ensemble des chefs de partis politiques.

➡️ Renforcement des mesures de confinement, pour une durée d’au moins 15 jours, à compter de demain 12h, sous peine de sanction :
 Les regroupements extérieurs, les réunions familiales ou amicales seront strictement interdites.
 Se promener dans le parc, dans la rue, ne sera plus possible. Il s’agit de limiter ses contacts au-delà des foyers.
 Seuls doivent demeurer les trajets nécessaires : faire ses courses avec de la discipline, se soigner, aller travailler quand pas de travail à distance, un peu d’activité physique seul.
 Travail à distance obligatoire dans toutes les entreprises où il est possible.

🗣 « A tous ceux qui ont bravé les consignes : vous ne vous protégez pas vous, vous ne protégez pas les autres. Vous risquez de mettre en danger la santé de ceux qui vous sont chers. »

➡️ Nous devons tous faire preuve de solidarité et de responsabilité :
 Ne pas céder à des comportements de panique
 Ne pas diffuser de fausses informations.

🗣 « évitez l’esprit de panique de croire les fausses rumeurs, et des demi-sachant. »

🔴 Toutes les réformes en cours sont suspendues, à commencer par celle sur les retraites
🚨Le Parlement se réunira pour permettre au gouvernement de prendre par ordonnances les mesures urgentes pour résoudre cette crise

🗣 « Ce vote doit se tenir le plus rapidement possible, pour que la vie démocratique et le contrôle du parlement se poursuivent. »

🔹 Soutenir les soignants

🗣 « Nous sommes en guerre et la nation soutiendra ses enfants. Les personnels soignants qui se trouvent en première ligne : ils ont des droits sur nous. Nous leur devons des moyens et de la protection, ils seront là. « 

➡️ Les masques sont réservés aux professionnels de santé (hôpital, médecine de ville et de campagne) :
 Dès demain, des masques seront livrés dans les officines des 25 départements les plus touchés, à partir de mercredi pour les autres.

➡️ Garde d’enfants des personnels soignants : l’accueil est assuré pour garder les enfants.
 Les hôtels et les taxis peuvent être réquisitionnés pour les soignants pour qu’ils puissent exercer sereinement leur mission aux frais de l’Etat

➡️ Déploiement d’un hôpital militaire en Alsace, et soutient de l’armée pour assurer le déplacement des malades vers des établissements moins tendus pour décongestionner les hôpitaux saturés.

🚨 Fermeture des frontières de l’Europe et de l’espace Schengen pour une durée de 30 jours : les Français actuellement à l’étranger pourront rentrer.

🗣 « Cette crise sanitaire aura des conséquences majeures. C’est aussi ce défi que nous devons mener. Je vous demande des sacrifices, jamais ils ne doivent mettre en cause l’aide aux plus fragiles. Pour les plus précaires et démunis, nous veillerons à ce que les services que nous leur devons soient assurés. »

🔹 Soutenir tous les Français

🗣 « Pour les entreprises, aucune entreprise, quelle que soit sa taille ne sera livrée au risque de faillite, aucun Français ne sera laissé sans ressource. »

➡️ Des mesures sont prises pour les entreprises :
📍 Report des charges
📍Soutien au report des échéances bancaires
📍Garantie de l’Etat à hauteur de 300mds€ pour tous les prêts contractés auprès des banques
📍Suspension des loyers
📍 Aucun impôt ou cotisation sociale pour les plus petites entreprises, tant que la situation durera

➡️ Pour les salariés : dispositif massif de chômage partiel

➡️ Pour les entrepreneurs, artisans, indépendants : création d’un fonds de solidarité abondé par l’Etat auquel pourront se joindre les régions