CORONAVIRUS- Point de situation du Professeur Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé – Vendredi 3 avril 2020

🔹Situation en France
➡️27.432 personnes hospitalisés, soit 1.186 de plus qu’hier
➡️6.662 cas graves (soins lourds, de réanimation) hospitalisés
👉35% ont moins de 60 ans et 60% ont entre 60 et 80 ans
👉93 personnes de – de 30 ans en réanimation
👉Au cours des dernières 24 heures, 624 nouveaux cas ont été admis en réanimation contre 729 hier
📍Nous avons doublé la capacité de réanimation au niveau national
✅14.800 personnes sont guéries, c’est 1.880 de plus qu’hier

📍Sur la surveillance syndromique en population
3.668 passages renseignés par les services des urgences hier, soit 17% de leur activité totale. 39% d’hospitalisation après ces passages et 3% de passage direct en réanimation
1.038 interventions de SOS médecins

📍Les laboratoires de ville continuent à pratiquer des tests
43.633 dont 12.624 positifs, soit 24% de positivité

Nous sommes très soucieux du bilan de cette épidémie meurtrière.

➡️La mortalité hospitalière
5.091 décès depuis le 1er mars. 83% de ces décès ont lieu chez des personnes de plus de 70 ans.
588 décès de plus en 24h enregistrés en milieu décès.

➡️La mortalité en EHPAD
1.416 décès depuis le début de l’épidémie. De plus en plus d’établissements font des remontées systématiques, ce qui explique ce nombre important par rapport à hier.

Ainsi : 6.507 décès sont à déplorer depuis le 1er mars

➡️La mortalité toute cause confondue

  • À l’échelon national : l’excès de décès par rapport à la mortalité attendue au mois de mars se renforce pour la semaine 13 (23%)
  • À l’échelon régional : important dans 5 régions. Grand-Est, Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Hauts-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes
  • À l’échelon départemental : 26 départements présentent un excès de mortalité par rapport à la mortalité attendue
    Ces excès s’observent principalement chez des personnes de plus de 65 ans

📍Concernant les tests PCR
64.338 cas confirmés, soit 5.333 cas de plus.

🗣 »Épidémie inédite. Nous devons tous respecter les consignes de confinement actuellement en vigueur et poursuivre l’application rigoureuse et quotidienne des gestes barrières. »

📍Concernant les capacités de réanimation
Vigilance quant au nombre de lits disponibles. Le solde est toujours positif

📍Concernant les transferts
Nous veillons depuis le premier jour à offrir les meilleurs soins à chaque patient
Au nom de la solidarité, transferts de patients en inter-régional et entre-région (de région très en tension vers région plus épargnée)
5 opérations de transfert ont permis de déplacer 115 patients aujourd’hui

👉En Ile-de-France
47 patients ont été transférés par voie aérienne vers les Pays de Loire
10 patients ont atterri en Centre-Val-de-Loire
52 patients franciliens ont été déplacés vers la Normandie par voie terrestre et aérienne

👉Dans la région Grand-Est
6 patiens ont été évacués vers l’Occitanie grâce à une nouvelle opération militaire Morphée

➡️Au nom de la solidarité nationale et européenne, les transferts transfrontaliers à destination du Luxembourg, de la Suisse, de l’Autriche, de l’Allemagne ont été réalisés ou sont encore en cours
175 patients de la région Grand-Est ont bénéficié de ces transferts

➡️D’autres opérations sont prévues pour soulager les hôpitaux et nos équipes soignantes. De nouvelles opérations militaires Morphée et TGV médicalisés sont planifiées pour transférer des patients du Grand-Est et de l’Ile-de-France

🗣Grâce à la mobilisation totale des moyens de l’État, de la SNCF, du service de Santé des Armées et de la Sécurité Civile, ce sont 506 patients lourds, en réanimation, qui ont été transférés vers des régions moins en tension

📍Essais cliniques
👉Discovery et Corimuno sont en cours de recrutement très actif. Plus de 600 patients sont déjà inclus et reçoivent un certain nombre de molécules testées
👉8 autres essais ont débuté ou vont débuter très prochainement
👉Près de 30 études sont en cours d’instruction pour autorisation rapide

L’activité de recherche clinique est intense sur notre territoire.

CORONAVIRUS – Point de situation du Pr. Jérôme Salomon, Directeur général de la santé- 02 avril 2020

🌎 Situation internationale

📍 Tous les pays sont touchés : 180 pays avec 965 000 cas, 203 000 guéris
📍 Pays les plus touchés en nombre de cas : USA avec 216 000 ; Italie : 115 242 ; Espagne : 110 238 ; Allemagne : 81 000
📍Décès : +50 000 ; avec notamment Italie : 13 915 (+760) , Espagne : 10 003 (+950) ; USA : 5 148

🇫🇷 Situation en France

🔹Suivi épidémique :

➡️ Données hospitalières :
📍 Dans les 880 établissements de santé : 26 246 hospitalisations pour infections COVID
⚠️ 35% des patients en réanimation ont -60 ans ; 90 personnes en réanimation ont -30 ans
📍 6 399 cas grave en soins intensifs réanimation ce qui dépasse les capacités en réanimation du pays ;
📍Aujourd’hui 382 personnes entrées en réanimation (en baisse)
📍4 503 décès (83% de plus de 70 ans) ; 12 428 personnes sorties guéries de l’hôpital

➡️ Surveillance syndromique :📍Passages aux urgences : 3 195 passages aux urgences (soit 18% de l’activité totale) ; 39% d’hospitalisation après ces passages ; 4% en réanimation / 📍SOS Médecin : 1 217 interventions

➡️ Données issues des tests virologiques en ville : 36 155 test réalisés ; 10 131 positifs (soit 30%)
➡️ Résultat des test PCR : 59 105 tests confirmés.
➡️ Estimations des cas en ville par Santé Publique France : 📍 Semaine 12 : 51 000 ; 📍Semaine 13 : 90 000

🔹 Situation dans les établissements sociaux et médico sociaux

➡️ Mise en place d’un dispositif spécifique.
➡️ Ensemble des Ehpad n’a pas encore remonté la totalité des cas et des décès : 7 400 Ehpad et 10 600 structures au total : chiffres partiels : 14 638 cas confirmés ou possible ; 884 décès
⚠️ Toute comparaison avec d’autres pays européen est délicate, les structures Ehpad ne sont pas courantes dans les pays voisins.

➡️ Les soignants dans ces structures sont remarquables et mettent tout en oeuvre pour empêcher l’entrée du virus dans les établissements et protéger les résidents. 750 000 personnes sont prises en charge dans ces établissements.

🔹 Surmortalité

➡️ Sur la base des données remontées par l’Etat civil et l’Insee, l’excès de mortalité se confirme et se renforce sur la semaine 13 (en cours) avec une surmortalité de 19%.

➡️ A l’échelon régional, cette surmortalité dans Grand-Est et Ile-de-France, et en Bourgogne – Franche Comté, Hauts-de-France et Auvergne Rhône Alpes. A l’échelon départemental, 26 départements présentent un excès de mortalité, dont 2 dans des proportions exceptionnelles : le Haut-Rhin et la Seine – Saint Denis.

🔹Entrées en réanimation

➡️ Le nombre d’entrée en réanimation est un indicateur majeur pour suivre l’évolution de l’épidémie et mesurer l’impact des mesures de confinement.
✅ 2000 lits supplémentaires, la capacité en France est aujourd’hui de 9 000 lits en France. Tout est mis en oeuvre pour accroître cette capacité qui n’était avant l’épidémie que de 5 000 lits.

🗣 « Nous veillons chaque jour à offrir la meilleure prise en charge à tous les malades. »

➡️ De nombreux transferts de patients sont organisés au nom de la solidarité nationale et européenne : transferts intra et inter régionaux, et opération transfrontalière avec l’Allemagne et le Luxembourg.
✅ Grâce à la mobilisation totale de notre système de santé, il y a aujourd’hui 439 patients qui ont pu être transférés. Ce nombre est amené à progresser.

🔹 Effets du confinement

➡️ Prise en charge médicale à distance : croissance sans précédent des téléconsultations = 10% des consultations

➡️ Rôle de la filière Santé mentale ; Prise en charge des patients ; Prise en charge des soignants qui interviennent en première ligne ; Prise en charge de la population en confinement qui peut subir des troubles et des stress liés à la situation. Soutien du grand public est pris en charge par le numéro vert 0800 130 000.

➡️ 2 avril – journée mondiale de sensibilisation aux troubles autistiques : assouplissement des règles de confinement pour ces personnes et leurs accompagnants avec un document spécifique (appel à autisme info service).

CORONAVIRUS – Point de situation du Professeur Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé – Mercredi 1er avril 2020

🔹Situation internationale
➡️180 pays touchés : 886.000 cas
➡️USA : 190.000 cas, Italie 106.000, Espagne 102.000, Allemagne 74.500 cas
➡️Décès de cas confirmés : 44.264. (Pays recensant le plus de décès : Italie, Espagne puis USA)
➡️12.428 en italie, 9.453 en espagne, plus de 4.127 aux USA

🔹Situation en France
👉Epidémie exceptionnelle qui entraine un impact sans précédent sur les établissements de santé. Virus très contagieux.
👉24.639 personnes hospitalisés pour invection Covid +. 1882 de plus qu’hier.
👉6.017 patients : situation grave en réanimation. C’est plus que la capacité initiale de la France (5.000 personnes)
👉34% des patients ont moins de 60 ans, 60% entre 60 et 80 ans, 80 personnes ont moins de 30 ans.

452 patients de plus ont été pris en charge par les services de réanimation

📍4.032 décès à l’hopital depuis le 1er mars, c’est 509 de plus aujourd’hui.
👉83% des décès ont lieu chez des personnes de plus de 70 ans.
✅10.935 personnes sont sorties guéries de l’hôpital. 1.991 personnes sont sorties guéries de l’hôpital aujourd’hui.

➡️Surveillance syndromique : 3.745 passages aux urgences hier.
38% d’hospitalisation après passage aux urgences et 4% directement en réanimation.

➡️Laboratoires de ville :
32.000 tests dont 9.630 positifs soit 30%.
Ces tests PCR sont faits depuis le début pour confirmer les diagnostics.
Nous en avons 56.989 en France. Nous sommes à environ 20.000 tests quotidiens.

Surveillance de la mortalité (toutes cause confondues) :
📍à l’échelon national, l’excès de décès par rapport à la mortalité attendue à un mois de mars atteint 13% en semaine 12, et 7% en semaine 13.
📍à l’échelon régional, un excès de mortalité est souligné en semaine 12 dans plusieurs régions, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Ile-de-France, Hauts-de-France et Corse. Un excès de mortalité se dessine en semaine 13 dans les régions Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes.
📍à l’échelon départemental, 22 départements dont 17 sont situés dans les régions les plus touchées présentent dès excès de mortalité par rapport à la mortalité attendue sur la semaine 12. Même signal pour 20 départements en semaine 13.

🗣 »Depuis le 1er jour, notre objectif a toujours été d’offrir les meilleurs soins à chaque patient.
Une nouvelle opération Morphée a eu lieu aujourd’hui : 2 TGV sont partis depuis Paris vers la Bretagne, comportant 36 patients graves d’Ile-de-France. »

📍Au nom de la solidarité nationale et européenne, d’autres transports transfrontaliers (Luxembourg, Suisse, Allemagne) ont eu lieu ou sont en cours pour 142 patients de la région Grand-Est.

📍4 opérations de transferts sont actuellement en cours pour transporter des patients d’Ile-de-France et du Grand-Est vers les régions de Pays-de-Loire, Centre-Val-de-Loire et Occitanie, par voie aérienne et terrestre.
C’est une opération magnifique de solidarité.
D’autres opérations sont prévues pour soulager nos équipes soignantes : opérations type Morphée et TGV sanitaires planifiées (pour soulager le Grand-Est).

👉Grace à la mobilisation totale de l’État, nous comptabilisons 344 patients lourds, dans un état critique, transportés dans des régions moins en tension. Ce nombre est amené à progresser dans les jours et semaines qui suivent.

🗣 »Nous procédons à un renfort en ressources humaines. 10 médecins anesthésistes/réanimateurs de la région PACA et 10 médecins d’Auvergne-Rhône-Alpes seront très prochainement déplacés vers les régions les plus en tension : Ile-de-France et Grand-Est.
Les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine s’apprêtent à déplacer chacune 50 infirmiers et internes pour leur prêter mains fortes.
Les régions PACA et AuRA mettront à disposition 100 infirmiers et internes chacune.
Au total, ce sont 320 soignants qui se préparent au départ dans les prochaines heures pour épauler nos régions les plus durement touchées par cette épidémie. »

CORONAVIRUS – Point de situation du Professeur Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé – Mardi 31 mars 2020

🔹Situation internationale
➡️La pandémie touche l’ensemble des pays de la planète, plus de 823.000 cas
➡️USA : plus grand nombre de cas 175.000. Italie : 105.000 cas
➡️Décès : 40.600 rapportés (Italie 12.428 morts, Espagne 8.269)

🔹Situation en France
Epidémie sévère, meurtrière, touchant tout le territoire national
Résultats les plus importants : les données hospitalières
👉22.757 personnes hospitalisées pour infection Covid 19
Outre-mer : 158 hospitalisations (dont 36 en réanimation)
👉5.565 cas graves nécessitent des soins lourds en réanimation.
Situation inédite dans l’histoire de la médecine française
👉468 patients de plus aujourd’hui ont été pris en charge

👉3.523 décès en milieu hospitalier depuis le 1er mars (soit + 499 depuis hier)
9.444 sont sorties de l’hôpital depuis le 1er mars

Nous surveillons la situation par la surveillance syndromique
👉1.718 interventions par SOS Médecins hier, contre 1.953 avant-hier.
Les laboratoires de villes ont pratiqué 28.846 tests dont 8.660 se sont avérés positifs.
👉52.128 cas positifs par PCR selon Santé Publique France.

🗣 »Depuis le 1er jour, notre objectif a toujours été d’offrir les meilleurs soins à chaque patient. »

Au nom de la solidarité nationale, une nouvelle opération Morphée a eu lieu aujourd’hui : 6 patients de la région Grand-Est ont été transféré chez nos voisins allemands.

📍À cette heure, d’autres transports transfrontaliers (Luxembourg, Suisse, Allemagne) ont eu lieu ou sont en cours pour 121 patients de la région Grand-Est. D’autres sont prévus : 2 TGV demain, depuis paris vers Bretagne pour 36 patients graves d’IDF.

288 patients lourds/graves sont transférés vers des régions moins en tension.

📍Situation difficile en Ile-de-France et Grand Est.

🗣 »J’en appelle au volontariat des professionnels de santé, compétents en réanimation. Médecins, infirmiers, aides-soignants. Pour soutenir les équipes du Grand-Est et d’Ile-de-France. Ils seront hébergés gratuitement. »

CORONAVIRUS – Point presse du Directeur général de la Santé. 24 mars 2020

 

📍Situation internationale
Plus de 400 000 cas déclarés dans le monde.
Épidémie quasi éteinte en Chine : 82 000 cas.
169 pays touchés, l’Europe est l’épicentre de la pandémie avec plus de 10 700 décès (sur 18 000 au total).

🇫🇷 En France
22 300 cas confirmés
10 176 patients hospitalisés en France. 3 281 sortis guéris des hôpitaux.
2 516 cas graves en réanimation, dont un tiers de moins de 60 ans.

❗️Capacité de 9 000 tests par jour. À la demande du ministre de la Santé, il y aura 10 000 tests supplémentaires par jour en fin de semaine, et 10 000 de plus à partir de la semaine prochaine.

🗣 « Nous sommes face à une épidémie de Covid-19 inédite, sévère et rapide. L’ensemble du système de santé est totalement mobilisé avec un Plan blanc généralisé, avec une déprogrammation de tous les actes non urgents »

📍La surveillance de la mortalité a été renforcée: à l’hôpital, dans les EHPAD et recensée par l’état civil en ville.
Elle apparaît, pour la première fois, en hausse par rapport à ce qu’on observe en mars, notamment dans le Grand-Est (Haut-Rhin, Vosges, Moselle, Oise).
📍8 régions les plus touchées : Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA, Haut-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine.
📍1 100 décès en milieu hospitalier, dont 85% pour des personnes de plus de 70 ans.

Pour sauver des vies, restez chez vous.

🗣 « Les consignes de confinement sont extrêmement claires : restez chez vous pour éviter d’autres décès, d’autres cas graves. »

Mesures de confinement précisées hier : sorties limitées, fermeture des marchés ouverts où la distance d’un mètre ne peut être assurée, sorties médicales.

📍Sur le nombre de lits de réanimation

➡️Mobiliser fortement l’ensemble des établissements de santé publics et privés pour augmenter les capacités en lits de lits réanimation.

Au total, nous sommes passés de 5 000 lits à 8 000 lits de réanimation en quelques jours.

Notre stratégie consiste à transférer les patients des zones les plus touchées vers les zones avec des capacités disponibles.

En complément des trois opérations militaires, un TGV médicalisé sera affrété par la SNCF à partir de demain. Il fera son premier transport de patients jeudi matin depuis Strasbourg vers les pays de la Loire. Transfert de 20 patients en réanimation dans le Grand-Est vers les CHU d’Angers, de Nantes, le Centre hospitalier du Mans.

✅ Sur les traitements et essais en cours

Progression de la recherche : stratégies thérapeutiques expérimentales, molécules testées nombreuses (antiviraux) et l’hydroxychloroquine (à ne pas utiliser en l’absence de recommandations).

🗣 « De nombreuses pistes de traitement sont actuellement encouragées et on attend prochainement des données solides permettant de démontrer, ou non, l’efficacité et l’innocuité de ces traitements ».

Stratégie en matière de traitement : adapter rapidement nos décisions en fonction de l’évolution des connaissances et des recommandations internationales pour mieux protéger les Français.

✅ Des sites internet ont vu le jour, évalués par les services d’information du ministère.

L’Institut Pasteur et l’AP-HP ont élaboré un algorithme à retrouver sur le site : maladiecoronavirus.fr

✅ Dans un but de santé publique, il faut poursuivre la vaccination obligatoire des nourrissons pour éviter une morbidité bien plus sévère.

✅ Mobilisation du Gouvernement pour assurer les droits sexuels et reproductifs des femmes, en particulier pour l’accès à la pilule contraceptive et à l’IVG.

✅ Déploiement d’un dispositif national grand public de soutien psychologique. Le numéro vert : 0800 130 000.