COVID 19 – COMMUNIQUE – Mise en œuvre de la phase de déconfinement dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD et USLD)

✍🏼👴🏼👵🏼 Mise en œuvre de la phase suivante de déconfinement dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD et USLD)
Retrouvez le CP ⬇️

CP - Déconfinement Ehpad

 

CORONAVIRUS – MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE – Communiqué de presse Adaptation des modalités de passage des examens nationaux.

CORONAVIRUS – Communiqué des Député(e)s de Moselle

Nous, Députés mosellans de la majorité, tenons à exprimer notre pleine solidarité et notre reconnaissance aux soignants, ainsi qu’à tous les professionnels répondant aux besoins du pays dans cette période de crise sanitaire et de confinement.
Nous nous tenons à votre disposition ! Merci à vous.

CORONAVIRUS – COMMUNIQUE DE PRESSE – LE MINISTÈRE DU TRAVAIL MOBILISE LES CRÉDITS DU PIC POUR VENIR EN AIDE AUX HÔPITAUX DE LA RÉGION GRAND EST

La crise sans précédent du COVID-19 nécessite la mobilisation et la solidarité de tous. Pour accompagner efficacement les établissements de santé de la région Grand Est, la ministre du Travail, Muriel PENICAUD a décidé de mobiliser une enveloppe de 11 millions pour venir en aide aux élèves-infirmiers et élèves aides-soignants appelés en renfort auprès du personnel soignant. Pour faire face à l’urgence sanitaire et répondre au besoin de personnels soignants dans les hôpitaux de la région Grand Est, 6 600 élèves-infirmiers et 1 600 élèves aides-soignants en formation sont d’ores-et-déjà mobilisés.

Les indemnités de stage versées aux élèves infirmiers sont comprises entre 112 € par mois et 200 € par mois. Les élèves aides-soignants ne perçoivent aucune indemnité. Cette enveloppe budgétaire va permettre de revaloriser très fortement les indemnités : 1400 € par mois pour les élèves-infirmiers et 1 000 € par mois pour les élèves aides-soignants.

L’Agence Régional de Santé (ARS) a organisé avec le Conseil Régional Grand Est et les directeurs d’instituts de formation en santé la répartition des élèves dans les structures de soins.

Après la région Ile-de-France, la région Grand Est est la deuxième région à bénéficier de cet engagement financier du Ministère du Travail, par le biais du Plan d’investissement dans les compétences. Pour Muriel Pénicaud, ministre du Travail : «Pour faire face à cette urgence sanitaire, nous devons être pleinement mobilisés.

En région Grand Est, profondément touchée par la crise du COVID-19, les élèves-infirmiers et élèves aides-soignants accompagnent au quotidien le personnel soignant. Pour les aider, j’ai décidé de mobiliser 11 millions d’euros des crédits du PIC pour permettre à cette région d’accompagner financièrement les apprenants appelés en renfort dans les établissements de santé ».