Vaccins contre la Covid 19 – Quelques précisions

Avec le recul dont nous disposons depuis maintenant des mois, pour des dizaines de millions de personnes vaccinées en France et des milliards de vaccinés sur terre, les seules contre-indications au vaccin à ARN messager sont :

👉 le syndrome PIMS (inflammatoire multisystémique pédiatrique), syndrome extrêmement rare qui a pu toucher des enfants ;

👉 les réactions de type myocardite, péricardite et hépatite sévère ayant nécessité une hospitalisation et faisant suite à une première injection de vaccin à ARN messager ;

👉 l’allergie à ce qu’on appelle le PEG 2000, qui doit concerner à peu près dix personnes dans notre pays.

Chaque personne peut être orientée vers son médecin généraliste, qui peut ensuite orienter vers un allergologue lorsqu’il y a des antécédents allergiques, avec des procédures particulières.

Personne ne doit être contre-indiqué à la vaccination en dehors des motifs cités ci-dessus.

C’est sur cette base que des certificats médicaux en bonne et due forme peuvent être reconnus comme établissant des contre-indications, et non pas sur un simple avis médical ou pharmaceutique sur le fondement d’antécédents allergiques ou autres.

Auteur : Hélène ZANNIER

Députée de Moselle 7ème circonscription

Laisser un commentaire