Loi relative à la programmation militaire (LPM) pour les années 2019 à 2025 et portant diverses dispositions intéressant la défense (2018)

Cette loi consacre la remontée de l’effort de défense de la France voulue par le Président de la République pour faire face aux nouvelles menaces identifiées par la Revue stratégique d’octobre 2017, telle que l’augmentation des rivalités entre la Chine et les États-Unis, le développement des puissances russe et chinoise ou encore l’enhardissement des puissances régionales au Moyen-Orient et en Méditerranée. La LPM fixe les ambitions de la politique de défense de la France et précise notamment les orientations en matière d’équipements et d’effectifs des armées à l’horizon 2030. Elle traduit ces objectifs en moyens financiers jusqu’en 2025, et en ressources budgétaires jusqu’en 2023

La LPM porte une double ambition :
1/ Réparer les fragilités résultant d’une inadéquation ancienne et durable entre niveau croissant d’engagement des armées et baisse drastique des moyens financiers comme humains.
2/ Préparer à plus long terme la défense de la France et de l’Europe en construisant une capacité opérationnelle robuste pour nos armées de demain.

4 axes prioritaires et mesures phares :


1. Améliorer les conditions d’exercice du métier militaire :
Renforcement de la préparation opérationnelle des forces et la disponibilité des matériels : une attention toute particulière est donnée aux équipements du quotidien essentiels au soldat.
● nouveaux fusils d’assaut HK416F15 (12 000 livrés en 2020) ;
● dotation en treillis F3, plus adapté aux menaces actuelles, avec pour objectif d’en doter l’ensemble des militaires en 2024.
Mise en œuvre du Plan Famille pour mieux accompagner les contraintes inhérentes au statut de militaire.
Destiné à l’accompagnement des familles et à l’amélioration des conditions de vie des militaires : conditions du personnel, l’action sociale, formation professionnelle, logement familial et hébergement mais aussi emploi des conjoints et vie familiale.
– Le plan Famille prévoit un investissement 530 millions d’euros sur la durée de la LPM 2019-2025 16 dont 300 millions d’euros déjà débloqués.
De nombreuses mesures du Plan Famille continuent d’être mises en place telles que l’accès au Wi-Fi gratuit dans les unités ou les aides à la garde des enfants, pendant les périodes d’absence d’un des deux conjoints.

2. Renouveler les capacités opérationnelles
Objectif : réduire les impasses capacitaires résultant des précédentes LPM et accélérer la modernisation des équipements des armées.
– Nouveaux véhicules blindés (accélération du programme SCORPION) comme la livraison des premiers GRIFFON, nouveaux véhicules blindés multi-rôles ou encore les JAGUAR, engins blindés de reconnaissance et
de combat.
– Renouvellement de l’aviation comme la livraison de 11 avions de transport militaire, l’A400M ATLAS.


3. Garantir notre autonomie et soutenir la construction d’une autonomie stratégique européenne
Objectif : renforcer les capacités à plus forte valeur opérationnelle et donc à faire porter l’effort sur la fonction de connaissance et d’anticipation, notamment dans les domaines de l’espace, du cyber ou du renseignement.
– Installation de SYRACUSE IV, système de télécommunication composé de deux satellites militaires (SYRACUSE 4A et 4B) et de stations-sol permettant d’assurer les communications sur les théâtres d’opérations et avec la métropole ;
– Augmentation des postes dans les domaines stratégiques : + 3 000 postes sur la durée de la LPM.


4. Innover et se transformer pour répondre aux défis futurs
– Accroître la recherche et le développement : 1 milliard d’euros par an dès 2022

Auteur/autrice : Hélène ZANNIER

Députée de Moselle 7ème circonscription

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :